Patrimoine & Finance | Groupe 2R

Placements :
Quelle stratégie patrimoniale ?

En début de vie active, les projets sont nombreux et les moyens financiers encore limités. La priorité de chacun reste l’acquisition de sa résidence principale.

Placements : Quelle Stratégie Patrimoniale ?Pour certains, ce pas reste difficile à franchir car les prix sont élevés et les banques n’octroient pas systématiquement les crédits pour financer le bien et tous les frais attenants au projet.

La stratégie patrimoniale diffère selon l’âge.

Les trentenaires iront plus vers les livrets d’épargne non fiscalisés pour mettre de l’argent de côté et éventuellement se tourner vers les actions. Quant à eux, les quadras et les quinquas ont désormais comme préoccupation principale la constitution d’un capital financier notamment dans le but de protéger leur famille et de préparer leur retraite. Pour cela, ils s’orientent vers l’immobilier de rapport, source à la fois d’allègements fiscaux et de revenus complémentaires. Concernant les sexagénaires et plus, leurs préoccupations majeures demeurent la protection du patrimoine familiale, l’aide financière aux enfants et aux petits-enfants et bien sûr la préparation renforcée de la retraite sur laquelle nous avons désormais une plus grande visibilité.

Peu importe ces tranches d’âge, la constitution patrimoniale peut se faire plus rapidement en utilisant les textes de lois appropriés à leur fiscalité. Le but est d’amener l’orientation de l’impôt dans une opération financière et immobilière non fiscalisée permettant de se constituer, à la fois, un complément de revenu qui deviendra un complément de retraite ainsi qu’un capital conséquent. C’est ce qu’on appelle mettre en place un opération dites de défiscalisation.